Compétences - Troubles de l'humeur

Troubles de l’humeur

L’humeur correspond un l’état d’esprit dans lequel nous sommes à un moment donné et où prédomine une émotion particulière. bien que le langage populaire parle de « bonne » ou « mauvaise » humeur, les émotions ne sont ni bonnes ni mauvaises, mais peuvent être agréables, neutres ou désagréables.

Qu’est-ce que c’est ?

Les émotions ressenties sont alors dépendantes de l’interaction entre notre tempérament et les expériences vécues (environnement). Lorsque l’ampleur des émotions – agréables ou non – entraine une perte de contrôle de leur vécu et des répercussions négatives sur l’adaptation de la personne à ses activités de la vie quotidienne (vie familiale, travail, activités de loisirs, etc.), il se peut que la personne souffre d’un trouble de l’humeur. Tout le monde peut être affecté au moins une fois dans sa vie par un trouble de l’humeur, dont le principal représentant est la dépression.

Toutefois, les troubles de l’humeur regroupent d’autres troubles tout aussi invalidants:

  • La dépression : vécu d’une humeur profondément triste avec la présence de plusieurs autres symptômes cognitifs (diminution de la concentration, de la mémoire à court terme, etc.) et/ou physiques (insomnie, perte de poids, etc.)
  • la dysthymie : l’individu semble vivre une dépression atténuée, c’est-à-dire l’intensité de la tristesse et des autres symptômes est moindre, mais l’état dure depuis au moins deux ans sans répit ;
  • la maladie affective bipolaire (communément appelée maniaco-dépression) : les périodes de dépression alternent avec des périodes de grande excitation, énergie, euphorie ou irritabilité qu’on nomme manie. Ces changements d’humeur sont incontrôlables et parfois fréquents ;
  • la cyclothymie : l’individu semble vivre une maladie affective bipolaire atténuée, c’est-à-dire l’intensité de la tristesse, de l’euphorie et des autres symptômes est moindre, mais l’état dure depuis au moins deux ans sans répit ;

Quelles sont les principales causes?

Dans l’étude des troubles de l’humeur, les chercheurs ont mis en évidence un déséquilibre des neurotransmetteurs (molécules régulant l’activité globale de notre cerveau). Toutefois, comme l’ensemble des affections psychologiques, les troubles de l’humeur n’ont pas une cause unique. Ils sont la conséquence d’une combinaison de facteurs bio-psycho-sociaux (génétiques, déséquilibres des neurotransmetteurs, facteurs de stress) et environnementaux (addictions).

Quelles interventions en psychothérapie?

Les spécialistes en troubles de l’humeur s’accordent pour recommander la thérapie cognitive-comportementale ou la thérapie interpersonnelle.

La médication habituellement prescrite (antidépresseurs, régulateurs de l’humeur, etc.) a pour objectif de rétablir l’équilibre entre les différents neurotransmetteurs. Pour les états les plus graves, les études s’accordent pour dire que la combinaison entre la médication et la psychothérapie cognitivo-comportementale obtient les meilleurs résultats quant à la diminution significative des symptômes et l’amélioration du bien-être de la personne.

Pour une aide urgente vous pouvez contactez

Close
Close